Prévention

Les maladies cardiovasculaires sont une des principales causes de décès au monde. Par conséquent, il est important de comprendre comment les prévenir.

Adopter de saines habitudes de vie est la meilleure manière de prévenir l'apparition de maladies cardiovasculaires. La maladie coronarienne évolue tant que des facteurs prédisposant à la maladie sont présents. Ces facteurs sont appelés “ facteurs de risque de la maladie coronarienne ”. Plus le nombre de facteurs de risque augmente, plus le risque de développer la maladie est important. Il est donc important de contrôler ces facteurs de risque pour prévenir la progression de la maladie, voire même la diminuer.

Facteurs de risque incontrôlables Facteurs de risque que vous pouvez contrôler
Âge Tabagisme
Sexe Taux de cholestérol anormaux
Antécédents Familiaux Hypertension artérielle
Origine Ethnique Diabète de type 2
Événement cardiaque antérieur Embonpoint
Sédentarité
Stress


Il est essentiel d'agir sur les facteurs que vous pouvez contrôler. En plus de prévenir la maladie, un bon contrôle des facteurs de risque peut prévenir les récidives de problèmes cardiaques dans le futur.

  • Tabagisme

    Le tabac est un facteur de risque redoutable pour la maladie coronarienne. Les fumeurs augmentent leur risque d'avoir une maladie coronarienne de 2 à 3 fois comparativement aux non-fumeurs. La plupart des victimes d'infarctus du myocarde ayant moins de 45 ans sont des fumeurs. Il est encourageant de savoir que le risque de maladie coronarienne diminue de 50% un an après l'arrêt du tabac.

  • Taux de cholestérol anormaux

    Des taux anormalement élevés ou diminués de gras (cholestérol, LDL, HDL, triglycérides) dans le sang augmentent le risque de maladie coronarienne.
    Comment contrôler le taux de cholestérol (LDL et/ou HDL) ?
    • avoir une alimentation équilibrée de type méditerranéen
    • faire de l'activité physique régulièrement
    • avoir une bonne maîtrise de son poids et de son tour de taille
    • arrêter le tabac
    • prendre ses médicaments, si prescrits

  • Hypertension artérielle

    L'hypertension artérielle est l'élévation anormale de la pression sanguine circulant dans les artères. Le plus souvent, l'hypertension artérielle ne présente aucun symptôme et sa découverte est faite par hasard. Par contre, c'est un facteur de risque majeur pour la maladie coronarienne.

    L'hypertension artérielle est très fréquente au Canada, 40% des personnes entre 56 et 65 ans en souffrent (22% des adultes dans le monde en sont atteints selon l'OMS). La mesure régulière de sa tension artérielle permet sans contredit de vérifier l'atteinte des valeurs cibles.
    Les valeurs visées sont généralement :
    • plus bas que 140/90
    • idéalement 135/85
    • plus bas que 130/80 pour une personne diabétique

  • Diabète de type 2

    Le diabète est caractérisé par une élévation du taux de sucre dans le sang. Au Québec, on estime qu'il y a environ 700 000 diabétiques et que 200 000 ignorent leur état. En 2014, 9% de la population mondiale était touchée par le diabète (valeur de l'OMS) et l'OMS prévoit que le nombre de personnes diabétiques doublera d'ici 2025!

    Lorsqu'on est aux prises avec le diabète, il est d'autant plus important de s'assurer d'un bon contrôle des autres facteurs de risque (hypertension artérielle, tabagisme, cholestérol).

    Comment contrôler le diabète de type 2?
    • avoir une alimentation équilibrée qui suit les recommandations d'un médecin ou d'une nutritionniste
    • être actif
    • prendre ses médicaments, si prescrits

  • Embonpoint

    L'obésité et l'embonpoint se définissent par un excès de masse graisseuse. L'obésité, en particulier au niveau abdominal, est un facteur de risque important pour la maladie coronarienne puisqu'elle entraîne des conséquences néfastes sur le cœur.

  • Sédentarité

    Le risque d'être atteint d'une maladie coronarienne est 2 fois plus élevé chez les gens sédentaires comparativement aux gens actifs. La sédentarité est responsable d'un décès sur 10 dans le monde.

    On va même jusqu'à dire que les personnes inactives auraient autant de risques d'avoir une maladie coronarienne que les personnes qui fument. En fait, l'effet de la sédentarité sur la santé équivaut à fumer un paquet de cigarettes par jour!

  • Stress

    Bien que le stress puisse parfois être une bonne chose, trop de stress peut nuire à votre santé et faire augmenter vos risques de maladies du cœur. Le lien entre le stress et les maladies du cœur n'est pas entièrement compris, mais certaines personnes très stressées, ou stressées pendant de longues périodes, peuvent afficher un taux de cholestérol plus élevé, une pression artérielle plus haute et être plus sujettes à l'athérosclérose.
    Si vous êtes sujet à beaucoup de stress, il peut être difficile de mener une vie saine. Au lieu de pratiquer une activité physique pour diminuer leur stress, certaines personnes réagissent en mangeant de manière excessive, en consommant des aliments malsains, en buvant trop d'alcool ou en fumant; comportements qui font tous augmenter les risques de maladies du cœur et d'accident vasculaire cérébral (AVC).

Selon plusieurs études, on pourrait prévenir de 75 à 80% des maladies chroniques en modifiant nos habitudes de vie! Si vous avez des questions, parlez-en à votre médecin.